Moyens
 


Une démarche créative

contextualisée et environnementale...



Au fil de leurs voyages, Mark Guégan et Anthony Guilmard se sont élaborés une démarche architecturale et environnementale étendue et une sensibilité accrue aux architectures simples, issues des cultures et des contextes locaux. Leur objectif est aujourd’hui de mettre en oeuvre une architecture qui soit
environnementalement juste et culturellement représentative en visant à réaliser des ‘‘espaces situés’’ dans un contexte économique, politique, paysager et social.


In SITU - la contextualisation du projet :
Loin d’une architecture «objet», notre travail s’attache à intégrer les projets dans leurs contextes. A la manière d’artistes Land-Art, les projets de l’agence sont déterminés par l’esprit du lieu, sa situation, son histoire, ses aspects, afin de s’inscrire dans l’espace à l’échelle du paysage. Chaque projet, conçu dans un souci d’économie de matière et d’énergie, révèle et reflète ainsi son territoire, comme s’il en était une résurgence naturelle.
Intégration ne signifie pas nécessairement l’application d’un mimétisme de l’éxistant, suivant les cas, elle peut aussi s’effectuer par un contraste fort.


PROJET ET (RE)-PROGRAMMATION - les   dispositifs   de   mise   enmouvement programmatiques :
Le travail d’étude et de conception se caractérise par le passage de la potentialité d’un projet à son existence.
La phase d’étude et de conception consiste à préserver la force et l’intégrité conceptuelle d’un projet tout en satisfaisant l’évolution, la tranformation des exigences et des contraintes programmatiques.
Concevoir requiert la possibilité de transformer, de re-programmer, et ainsi de proposer une ‘’approche différente’’, c’est-à-dire d’explorer les solutions et les contextes, de changer d’orientation, ou bien d’effectuer des expérimentations...
L’idée de re-programmation transcende les principes de conception endéveloppant une compréhension basée sur des concepts. Elle vise à mobiliser, à étendre et à flexibiliser la phase de progammation afin de générer cette ‘’approche différente’’ et surtout de la rendre pertinente.


UN DIALOGUE ENTRE PAYSAGE ET PROJET :
L’architecture est ainsi imaginée comme l’intégration des questions d’ordre programmatiques et contextuelles, comme un lien entre l’homme et son contexte, entre culture et nature.
Avant toute chose, les projets de l’agence ont pour ambition d’être sensibles et vivants, actifs, dynamiques, durables et aptes à générer, pour ceux qui les fréquentent, des portées émotionnelles et poétiques.